You are currently viewing La roue du Dharma : Signification & Symbole

La roue du dharma est l’un des symboles les plus anciens de l’histoire et de la culture indiennes. Sa signification et son importance varient en fonction de la culture et de la religion qui l’utilisent. Mais aujourd’hui, elle est généralement considérée comme un symbole bouddhiste.

Dans cet article, nous allons percer les mystères de la roue du dharma pour mieux comprendre son histoire et sa signification symbolique.

L’histoire de la roue du Dharma

L’origine de la roue du Dharma

La roue du dharma ou dharmachakra est profondément ancrée dans la culture et l’histoire de l’Inde. Principalement pour son importance dans le bouddhisme. Mais aussi pour les autres religions du pays, notamment l’hindouisme et le jaïnisme.

Cependant, les bouddhistes n’ont pas été les premiers à utiliser la roue comme symbole. Elle a en fait été adoptée à partir des idéaux d’un roi indien plus ancien, connu pour être un « tourneur de roue » ou un monarque universel.

Dharmachakra vient du mot sanskrit dharma, qui signifie aspect de la vérité dans la philosophie bouddhiste, et du mot chakra, qui signifie littéralement roue. Ensemble, l’idée du dharmachakra s’apparente à la roue de la vérité.

Le dharmachakra dans le bouddhisme

dharmachakra

On dit que la roue du dharma représente les enseignements de Siddharta Gautama et les règles qu’il a suivies sur le chemin de l’illumination (les 10 règles du bouddhisme).

On pense que le Bouddha a mis la roue du dharma en mouvement en « tournant la roue » lorsqu’il a prononcé son premier sermon après avoir atteint l’illumination.

L’une des représentations les plus anciennes remontes à l’époque d’Ashoka le Grand, entre 304 et 232 avant Jésus-Christ. L’empereur Ashoka régnait sur toute l’Inde, y compris sur des régions qui deviendront plus tard le Pakistan et le Bangladesh.

Bouddhiste, Ashoka a mené l’Inde à la grandeur en suivant de près les enseignements de Sidharta Gautama, le premier Bouddha.

Ashoka n’a jamais forcé son peuple à pratiquer le bouddhisme, mais les anciens piliers fabriqués à son époque prouvent qu’il a prêché les enseignements du Bouddha à son peuple.

Les « chakras d’Ashoka » étaient gravés sur ces piliers. Il s’agit de roues du dharma comportant 24 rayons qui représentent les enseignements du Bouddha ainsi que le concept d’origine dépendante. Le chakra d’Ashoka est très populaire aujourd’hui, car il se trouve au centre du drapeau indien moderne.

Pour les hindous, la roue du dharma fait couramment partie des représentations de Vishnu, le dieu hindou de la préservation. Cette roue est considérée comme une arme puissante capable de vaincre les désirs et les passions. Le dharmachakra peut également signifier « roue de la loi« .

Cependant, dans le jaïnisme, la roue du dharma symbolise la roue du temps, qui n’a ni début ni fin. La roue du dharma des jaïns a également 24 rayons qui représentent les 24 royautés dans leur dernière vie connues sous le nom de tirthankaras.

La roue du Dharma : Signification

la roue du dharma signification

Si les bouddhistes pensent généralement que la roue du dharma symbolise le Bouddha. Ils pensent également que chaque partie représente plusieurs valeurs importantes dans leur religion.  Il s’agit notamment des valeurs suivantes :

  • Forme ronde – Elle symbolise la perfection des enseignements du Bouddha.
  • Le bord – Le bord de la roue du dharma signifie la capacité du bouddhiste à assimiler tous les enseignements du Bouddha par la concentration et la méditation.
  • Le moyeu – Le moyeu central de la roue du dharma représente la discipline morale. À l’intérieur du moyeu se trouvent les Trois Joyaux du Trésor du bouddhisme, généralement représentés par trois tourbillons. Ces joyaux sont respectivement le Dharma, le Bouddha et la Sangha.
  • Mouvement cyclique de la roue – Il représente la réincarnation ou le cycle de la vie dans le monde, connu sous le nom de Samsara. Il comprend la naissance, la mort et la renaissance.

La signification du nombre de rayon

En plus de cette signification de la roue du Dharma, le nombre de rayons de la roue du dharma représente différents symboles. Non seulement pour les bouddhistes, mais aussi pour les hindous et les jaïns.

Voici donc quelques-unes des significations qui se cachent derrière certains nombres de rayons sur une roue du dharma :

  • 4 rayons – Les quatre nobles vérités du bouddhisme. Il s’agit de la vérité de la souffrance, de la cause de la souffrance, de la fin de la souffrance et du chemin.
  • 8 rayons – Le chemin octuple pour atteindre l’illumination. Il s’agit de la vue juste, de l’intention, de la parole, de l’action, des moyens de subsistance, de l’effort, de la concentration et de la pleine conscience.
  • 10 rayons – Ces rayons représentent les 10 directions du bouddhisme.
  • 12 rayons – Les 12 liens de l’origine dépendante enseignés par le Bouddha. Ils comprennent les concepts de l’ignorance, des formations sociales, de la conscience, des constituants d’un être vivant, des six sens (dont l’esprit), du contact, de la sensation, de la soif, de la saisie, de la naissance, de la renaissance, de la vieillesse et de la mort.
  • 24 rayons – Dans le jaïnisme, ils représentent les 24 tirthankaras qui sont proches du nirvana. Dans le bouddhisme, une roue du dharma à 24 rayons est également appelée roue d’Ashoka. Les 12 premiers représentent les 12 liens de l’origination dépendante et les 12 suivants représentent les liens causaux en ordre inverse. L’inversion de ces 12 étapes de souffrance signifie l’évasion de la réincarnation par l’illumination.

Dans d’autres religions en Inde, notamment dans l’hindouisme et le jaïnisme, la roue du dharma représente la roue de la loi et le passage continu du temps.

Les significations de la roue du Dharma sont donc nombreuses et diffèrent selon les cultures et le nombre de rayons.

La signification spirituelle de la roue du dharma

roue du dharma religion

La signification ésotérique de ce symbole bouddhiste, est que la roue du dharma représente le Soi et les cerfs sont les deux autres parties de votre esprit : le conscient personnel (subconscient) et l’Inconscient.

Selon le bouddhisme traditionnel, les cerfs représentent le parc aux cerfs dans lequel Gautama Bouddha a prononcé son premier discours. On dit aussi qu’ils symbolisent la paix et l’amour. Cette dernière affirmation est un peu plus proche de la vérité.

Les cerfs sont mâles et femelles, représentant ainsi la dualité des opposés. Dans le symbolisme alchimique, le mâle est associé à l’esprit et la femelle aux émotions.

On pourrait donc dire que pour devenir Bouddha, il faut cultiver des qualités qui vous donnent la paix de l’esprit et la capacité d’aimer toutes choses sans condition. Après tout, le bouddhisme affirme que nous sommes tous liés.

Les qualités masculines et féminines sont souvent reflétées dans le symbolisme comme le soleil et la lune, le soleil qui donne l’énergie vitale à l’humanité et à la nature, et la lune qui assure l’équilibre et le mouvement.

Mais les symboles reflètent également la dualité de deux mondes, le microcosme et le macrocosme. Ce que nous ressentons et pensons à l’intérieur se reflète finalement à l’extérieur…

…Les pensées et les émotions sont des énergies qui se manifestent dans nos vies sur le plan physique.

 

Nous arrivons maintenant à la fin de cet article, j’espère qu’il vous aura aidé à comprendre la signification de la roue du Dharma.

Laisser un commentaire